Partage d’eBooks gratuitement avec la team AlexandriZ

C’est au travers de la lecture d’un article d’Arrêt sur images, disponible ici : Téléchargement illégal Ebooks : la faute aux éditeurs que j’ai découvert la Team Alexandriz.

L’url du site est était « www.teamalexandriz.org ».

Avant tout spécialisé en livres de science-fiction, fantasy et policier, le site partage plus 3 000 livres numérisés, appelés communément eBooks. En pratique, il s’agit d’un fichier zippé multi formats (« .doc », « .PDF », « .epub », « .mobi » et HTML source pour Calibre) mis à disposition via des liens HTTP et / ou torrents.

Tous les EBooks sont des créations des membres de la team (scan, OCR, correction et packaging).

Le site rassemble de très nombreux passionnés (au vu du nombre de commentaires publiés) qui partagent ainsi leur bibliothèque tout en se couvrant par la loi L. 122-5 du Code de Propriété Intellectuelle. En effet, la loi admet une exception pour la copie privée. Vous pouvez donc télécharger légalement les œuvres présentes sur le site si vous en possédez l’original. En pratique, le dispositif est totalement incontrôlable.

Le site est très bien fait. Pour chaque livre, vous avez :

  • Une photo de la couverture (recto uniquement),
  • Informations sur : Auteur(s), Langue, brochage, cartonnage, nombre de pages en poche, reliure, N° ISBN-10 et ISBN-13,
  • Une note de l’œuvre,
  • Un descriptif de l’Ebook,
  • Un descriptif de l’Upload (formats, taille du fichier, date, nombre de fichiers, découpage, etc.).
Télécharger les eBooks de la défunte team Alexandriz
Un packaging professionnel et audacieux
  • Détails sur les download possibles avec des liens de direct download et/ou torrents :
  • Lien Bayfiles,
  • Lien Depositfiles,
  • Lien Mediafire,
  • Lien vers Rapidgator.net,
  • Un lien vers la librairie d’Amazon

Une nouvelle fois, l’histoire se répète. Tout comme les majors de la musique et l’industrie du cinéma, les éditeurs peinent à développer une offre légale réellement attractive.

Lu dans l’article d’Arrêt sur images, un Ebook vaut « deux fois plus cher que son équivalent papier« , alors qu’un livre électronique ne supporte aucun frais de papier, d’impression et de stockage. Sur la vidéo diffusée dans l’article l’employée de la maison d’édition est incapable de justifier pourquoi les livres électroniques sont vendus plus cher que les livres papiers.

Si vous voulez passer le pas, vous pouvez acheter la liseuse d’Amazon, le kindle :

<Code>

Rappelons qu’un livre numérisé ne pèse que quelques Mo, qu’il peut facilement (contrairement à un fichier vidéo), s’échanger facilement par mail.

Lutter contre le partage des eBooks est vain. Les éditeurs vont se trouver prochainement dans une situation intenable du fait de leur politique de prix. Heureusement que 99 % des lecteurs préfèrent encore aujourd’hui le livre papier plus confortable à la lecture.

Édit du 18/03/2021: la team Alexandriz a disparu et le nom de domaine est à vendre. Cependant, vous pouvez toujours télécharger des compilations d’eBooks de la team gratuitement sur des sites de torrents comme Yggtorrent (attention le nom de domaine change régulièrement).

Pascal
Follow me

Laisser un commentaire